Aperçu des sections

  • Le périmètre du GT 1 "Régulation biologique des bioagresseurs"

    L'objectif de ce groupe est de proposer des méthodes pour appréhender et quantifier les processus de régulation biologique des bioagresseurs et l'impact de certaines pratiques et certains aménagements sur celle-ci. Ce travail de compréhension et de quantification doit permettre d'éclairer s'il est raisonnable et pertinent (en termes d'économie, d'efficacité...) de promouvoir des pratiques et des aménagements et dans quel(s) contexte(s).

    Ce groupe se centre autour de deux questions :
    1. Comment évaluer et quantifier la régulation effectivement apportée par la biodiversité ?
    2. Comment mesurer l'impact des pratiques et des aménagements sur la régulation naturelles des bioagresseurs ?

    Au-delà de la description d'une situation dans un contexte donné, l'enjeu est de mieux comprendre les facteurs explicatifs afin de questionner la généralisation et la mise en application des méthodes et des résultats produits. En effet, les questions concernant la conception d'aménagements favorisant le service de régulation, les manques de connaissance pour y parvenir, la généricité des résultats obtenus dans un système donné à d'autres contextes pédo-climatiques et entre filières, restent entières. Il en est de même de l'impact des pratiques et des interactions pratiques/aménagements et entre cultures.

    • Les membres du GT 1 "Régulation biologique des bioagresseurs"

      Le GT 1 est animé par :
      - Jean-Michel Ricard (CTIFL) : ricard(a)ctifl.fr
      - Véronique Tosser (ARVALIS) : v.tosser(a)arvalisinstitutduvegetal.fr
      - Dave Bohan (INRA) : david.bohan(a)dijon.inra.fr

      Il est composé de : liste des participants

      • Ressources

        Les ressources propres à la thématique "bio-agresseurs" sont à retrouver sous l'onglet "Ressources/bio-agresseurs".

        • ARENA : Anticiper les REgulations NAturelles

          Le projet "ARENA : Anticiper les REgulations NAturelles. Evaluation de la régulation naturelle des ravageurs en grandes cultures par les auxiliaires des cultures : réseau d'observations et construction de ressources pour intégrer ce service dans le raisonnement de la protection intégrée" est lauréat de l'appel à projets CASDAR Innovation et Partenariat 2016. Il se déroule entre 2017 et 2020.

          Ce projet est né grâce aux échanges qui ont eu lieu dans le GT1 du RMT. Il est piloté par Arvalis Institut du Végétal et rassemble : l'ACTA, Terres Inovia, les Chambres d'Agriculture des Hauts de France, Centre Val de Loire et de la Vendée, l'Université de Lorraine, l'UMR IGEPP (AgroCampus Ouest / INRA), les établissement d'enseignement agricole de Quétigny, Arras, Toulouse et la Roche sur Yon.


          L’ambition d’ARENA est d’aider les agriculteurs à maîtriser le risque de dégâts dus aux ravageurs, en s’appuyant sur une meilleure caractérisation des processus de régulation naturelle par les auxiliaires.
          Les objectifs du projet sont de : (i) définir des méthodes utilisables au champ pour observer la régulation naturelle, (ii) proposer des outils d’aide à l’interprétation, simples de mise en oeuvre, quantifiant et prévoyant l’impact de la faune auxiliaire dans la régulation naturelle des ravageurs, (iii) intégrer ces ressources dans les stratégies de protection intégrée contre les ravageurs et donc une gestion agro-écologique des systèmes de culture.


          Les publics visés sont : les agriculteurs, les conseillers agricoles, les acteurs de la recherche et de l’enseignement agricole. A la fin du projet, les ressources disponibles aideront à évaluer et optimiser le niveau de régulation naturelle des pucerons d’automne et des épis et des limaces en grandes cultures.
          Les résultats attendus permettront de fournir des moyens concrets et pratiques permettant de sécuriser la prise de risque ravageurs. Ils contribueront à une meilleure compréhension des facteurs agissant sur la régulation des populations de ravageurs par la faune auxiliaire. Les ressources produites seront co-construites avec les producteurs et conseillers pour favoriser leur appropriation. Les résultats seront notamment valorisés via la publication d’articles scientifiques et techniques, d’articles dans la presse agricole, la production de ressources pédagogiques, un colloque de restitution du projet et ses actes.


          Les résultats du projet seront présentés au fur et à mesure de son avancement sur le site web du projet (en construction).

          Vous pouvez également retrouver ARENA sur Facebook : https://www.facebook.com/Arena-Auximore-290684564700361/?fref=ts